Article : Révision salariale : quatre actions pour impliquer vos managers

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
managers : impliquer revision salariale

Il n’est pas toujours évident d’impliquer les managers lors des campagnes de révision salariale. En effet, les processus sont parfois complexes et très chronophages. Pourtant leur rôle est essentiel pour assurer des décisions cohérentes et collaboratives. Quels sont les principaux freins à leur engagement ? Comment favoriser leur implication ? Comment le digital peut-il y contribuer ? Nous vous proposons d’identifier comment une solution digitale peut contribuer à relancer l’intérêt des managers.

Managers : les freins à leur implication dans la révision salariale

La chaîne hiérarchique est essentielle au succès des campagnes de révision salariale. Malheureusement, elle n’est pas toujours suffisamment impliquée. Pourquoi ? Les nombreux et complexes dispositifs mis en place sont encore souvent organisés manuellement (Excel, fichiers divers…). Ce qui pose de vraies difficultés pour les managers. En effet, le processus reste chronophage et peu lisible, les manipulations de fichiers sont complexes et, en conséquence, les erreurs demeurent possibles. En effet, il existe de vraies difficultés à faire remonter les propositions des managers en toute sécurité. On comprend alors pourquoi ce processus sensible semble nébuleux. Il n’invite donc ni à la contribution ni au partage entre RH et ligne managériale. 

En effet, si les recommandations des managers sont difficilement remontées et les itérations restent laborieuses, les consolidations et les décisions restent tout autant approximatives. Ceci peut être perçu comme une écoute limitée des demandes du terrain : attention aux conséquences sur l’engagement ! Sans oublier que les managers sont souvent sous tension, il est donc indispensable de proposer des solutions à la fois simples et intuitives afin de limiter la perte de productivité. L’automatisation du dispositif et d’un certain nombre de tâches est donc un enjeu fort afin d’obtenir une meilleure adhésion des managers. 

Révision salariale & digitalisation : suscitez l’adhésion de vos managers ! 

Miser sur la clarté et la fluidité du dispositif 

Pour fonctionner, le processus de révision salariale et d’attribution de bonus doit être clair et organisé par grande phase : de la saisie initiale à la validation en prenant en compte les arbitrages et itérations. Cette fluidité permet aux managers de renseigner leurs propositions dans un premier temps. Puis, leurs recommandations sont ensuite automatiquement remontées au niveau des différents cercles de validation, en toute transparence. Les itérations, une des principales difficultés à suivre lors des campagnes, s’articulent autour d’un système unique et centralisé assurant la sécurité et la consolidation automatiques des données en temps réel. 

Renforcer l’aide à la décision managériale 

Il faut faciliter le travail décisionnel des managers ! Pour cela, faire appel à des outils d’aide à la décision intégrés au sein des logiciels RH est un vrai gain de temps. Par exemple, ils peuvent visualiser graphiquement un mapping du salaire de leur collaborateur en comparaison avec leurs pairs ou un nuage de points avec les données du marché. Par ailleurs, le fait que les critères d’augmentation soient intégrés à l’outil de gestion, les managers ont la bonne latitude pour prendre des décisions justes et coordonnées avec la politique salariale. Ceci facilite, entre autres, le respect des conditions et des enveloppes ! 

Faciliter le pilotage et automatiser les tâches 

Si le processus est encore perçu comme lourd et particulièrement chronophage, on comprend les réticences des managers à s’y intéresser. Une solution digitale efficace et intuitive facilite leur pilotage. Pourquoi ? Les grands jalons du dispositif sont suivis. Les managers savent où ils en sont. Ils sont alertés par les échéances à venir et ont une vision des actions en cours… L’idée est d’automatiser un maximum de tâches pour qu’ils puissent se concentrer sur leur valeur ajoutée. À savoir, faire des propositions avisées en phase avec les conditions de la politique de rémunération et bien communiquer auprès des équipes.

Personnaliser les propositions managériales 

Autre avantage pour les managers : un logiciel de révision salariale prend en compte à la fois les règles internes (critères) de la politique salariale et les cas spécifiques. Ce qui laisse une marge de manœuvre dans leurs décisions. Dans le but de les rendre toujours plus justes, il est également possible d’insérer des données extérieures. À savoir, celles de leur marché ou du secteur. L’outil de simulation, mêlant critères internes et externes, offre aux managers des possibilités d’arbitrage et de proposition en phase avec la réalité du terrain. C’est un levier de satisfaction non négligeable pour tous : managers comme collaborateurs. 

D’autres articles sur la rémunération disponibles sur notre blog RH !

Arrow-up