Article : Expérience collaborateur en berne : en quoi un BSI est-il une réponse ?

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
BSI EXPÉRIENCE COLLABORATUEUR

Entre les confinements, la démocratisation du télétravail et le retour hybride au bureau, l’expérience collaborateur est en mutation depuis deux ans. Alors que des attentes nouvelles s’expriment, l’année 2022 promet encore de vastes changements. Les RH sont en première ligne pour proposer un “vécu” salarié positif malgré le contexte parfois morose. La refonte de certains processus, la flexibilité mais aussi l’utilisation de nouveaux outils sont des premiers éléments de réponse. Dans cette optique, le bilan social individuel digital devient un moyen de communication RH clé de l’expérience salarié. On vous explique pourquoi en trois points. 

2022 : Deux enjeux marquants de l’expérience collaborateur à retenir

Devenir une entreprise flexible sans ternir la cohésion sociale

Selon les enquêtes de Forrester, durant l’été 2021, 49 % des salariés des cinq plus grands pays européens sont en faveur du travail à domicile. Or, seulement 32 % des employeurs ont déclaré être prêts à accorder une telle flexibilité. En 2022, pour éviter les départs successifs de collaborateurs, les entreprises devront s’aligner sur ces attentes. En effet, le télétravail s’est hissé au rang des incontournables de la nouvelle organisation du travail ! Une majorité de collaborateurs (80 % des salariés interrogés en juin par OpinionWay pour Empreinte Humaine) souhaite avoir le choix de travailler entre un ou deux jours par semaine hors de l’entreprise. Il s’agit de trouver la bonne configuration (règles et modalités) afin de maintenir un management à distance de qualité. Pourquoi ? La qualité des relations et la cohésion sociale risquent de fléchir avec un collectif plus hétérogène et “éclaté”. 

Revoir les leviers de l’engagement pour assurer la performance

Selon l’étude de Dynamic Workplace et Speak & Act, 68% des salariés refuseraient de postuler dans une entreprise qui n’est pas investie dans la qualité de vie au travail et dans la baisse de la charge mentale des équipes. Les travailleurs attendent de leur employeur qu’il assure un environnement sécurisé et dans lequel ils se sentent engagés. Afin de créer un environnement de travail motivant, il faut adopter une stratégie RH adéquate : nouveau système de rémunération, avantages sociaux revisités, management à l’écoute, mesures favorables à la parentalité… La politique RH doit refléter ces ressorts de l’engagement et démontrer que vous écoutez vos collaborateurs. Le mot d’ordre : la transparence et la visibilité des actions RH ! Car, sans motivation, la réussite de l’entreprise reste fragile.

BSI digital : un outil clé pour améliorer votre expérience collaborateur ! 

Le BSI digital rend visible votre politique salariale  

On l’a vu plus haut, les collectifs de travail vont être davantage à distance ou hybrides. En cela, il est important de maintenir le lien avec l’entreprise, son projet mais aussi sa politique salariale. Le baromètre Edelman “Trust and the Coronavirus” a mis en évidence les attentes des Français envers leurs employeurs depuis l’arrivée du Coronavirus. Ils revendiquent de l’information concrète et sans détour sur les actions de l’entreprise (51 %). Notamment, les décisions liées à la rémunération : augmentation, chiffre d’affaires, perspectives économiques, partage de la valeur… Le BSI digital est un formidable outil qui met à disposition des salariés l’ensemble de ces sujets clés. Tout y est décrit et expliqué : salaire, bonus, épargne salariale, formation, retraite, avantages sociaux… Le salarié se connecte simplement sur son smartphone ou son ordinateur pour suivre l’évolution de son package de rémunération et découvrir les nouveautés sociales de l’entreprise. Une transparence qui rassure et affirme la confiance accordée aux salariés.

Un BSI digital favorise l’appropriation par les salariés de leurs projets professionnels

49% des salariés (60% des télétravailleurs) restent dans la même entreprise faute de mieux. Pire, 72 % des Français ont le sentiment de se trouver dans une impasse professionnelle. Aujourd’hui, pour rester attractif, un employeur doit savoir mettre en avant ses engagements sociaux et RH : mobilité, bonus, formation, charte parentale, intéressement, épargne salariale…  En ce sens, un BSI digitalisé, comme celui de WINCHApps, crée une formidable vitrine RH. Mieux informés sur l’ensemble de la rémunération, les salariés peuvent ainsi faire des choix raisonnés quant à leur trajectoire professionnelle. Plus spécifiquement, il existe le BSI mensuel : chaque collaborateur peut suivre mensuellement sa rémunération globale. Notamment, la part variable qui peut être conséquente dans certains métiers. L’outil leur permet aussi de se positionner sur le marché grâce à un portail en ligne : ils peuvent avoir accès aux données de rémunération internes mais aussi externes. C’est donc une approche globale et “active” de la politique de rémunération qui est proposée comme chez Decathlon

L’expérience digitale du BSI facilite le quotidien des salariés 

L’environnement de travail, ce sont les bureaux, certes, mais aussi les outils que l’on offre aux salariés pour faciliter leur quotidien. La pandémie a mis en évidence la “frustration digitale” dont souffrent beaucoup d’entre eux. Une enquête Nexthink sur le niveau d’expérience numérique démontre qu’une mauvaise expérience informatique motiverait une démission pour près de 20 % des sondés. De plus, 42 % des collaborateurs déclarent que la qualité de la Digital Workplace influence leur volonté de recommander leur organisation. Il est donc urgent d’accélérer la transformation digitale en intégrant des outils utiles et performants. Le choix des bons outils RH, particulièrement : le collaborateur souhaite vivre une expérience de navigation à l’image de ce qu’il expérimente en tant que consommateur ! Le BSI digital entre totalement dans ce virage numérique RH. En effet, l’espace BSI WINCHApps est accessible en ligne à tout moment et, sur divers supports (PC, tablette et smartphone… ). Les salariés peuvent consulter, suivre et imprimer leur rémunération quand ils en ont besoin : entretien RH, rendez-vous administratifs personnels (banque), feedback manager… À titre d’exemple, chaque salarié dispose en un clic de : 

  • Une présentation synthétique et graphique du package de rémunération adaptée à ses données RH et personnelles
  • La navigation dans l’historique pour retrouver des infos utiles
  • Un export BSI au format PDF

Découvrez le BSI digital AG2R La Mondiale


D’autres articles sur la sphère sociale et RH sont disponibles sur notre blog.

Arrow-up